Centre de dialyse Paris

VOS DEPLACEMENTS

VACANCES ET DIALYSE

Nous accueillons des patients en vacances ou de passage à Paris et leur offrons, un accueil privilégié à la Clinique de l’Alma.

Des déplacements sont possibles à condition de réserver à l’avance des séances de dialyse dans une structure proche du lieu de vacances ou de résidence.

La néphrologue responsable du traitement se met en rapport avec son confrère du lieu de vacances ou de déplacements pour lui communiquer les éléments essentiels du dossier médical.

Il faut informer la caisse d’assurance maladie avant tout départ dans un pays hors espace économique européen afin d’obtenir son accord pour le remboursement des séances.

A l’étranger :

Les démarches administratives à effectuer vous seront expliquées par le médecin ou le secrétariat du service de dialyse.

Vous devez contacter le centre de dialyse et fournir au cadre de santé leurs coordonnées. Après réception dans le service de la facture correspondant au nombre de séances demandées, vous devez faire une demande d’entente préalable auprès de votre centre de sécurité sociale. Il est indispensable d’avoir un accord écrit.

Dans certains pays, vous devez avancer les frais des séances de dialyse : vous serez remboursés environ 3 mois après votre retour en France.

Actualités

Plus d'articles

Pratique

Pratique

Prendre rendez-vous

Pour prendre rendez-vous en ligne, c'est simple et rapide
cliquez sur le lien ci-dessous et laissez-vous guider.

Venir au centre / Nous contacter

Arrow

Hémodialyse Paris

Venir au centre

Informations à venir

Nous contacter

Téléphone

Nous appeler

Standard : 01 45 56 56 00
Secrétariat dialyse : 01 45 56 55 54

Email

Nous envoyer un email :

Cliquez ici
Hémodialyse Paris

5ème étage de la clinique de l’Alma,
166 rue de l’université, Paris 7.

Nos engagements

Développement durable

Dévelopement durable

Depuis plusieurs années, nous sommes engagés dans une démarche éco-responsable visant à limiter notre impact sur l'environnement.
Dons d'organe

Dons d'organe
et de sang

Plus de 14400 malades qui chaque année ont besoin d'une greffe d'organe. Le principal obstacle à la greffe est le manque persistant d'organes
disponibles.